QUESTIONS?

418-860-1283

Suivez-moi sur Facebook!

Blog

L’onychomycose des pieds

  |   soins podologiques

Introduction

 

L’invasion des ongles par des champignons s’appelle une onychomycose. L’onychomycose est la maladie des ongles la plus répandue avec une prévalence qui augmente avec l’âge. Les ongles les plus souvent atteints sont celui du premier orteil, du cinquième ainsi que ceux des orteils en griffe. Avec les années, la mycose unguéale  peut contaminer tous les ongles et évoluer vers l’onychodystrophie. Sans compter le risque de transmission de la mycose à son entourage.

 

Agents responsables

Les champignons de l’espèce dermatophytes sont les plus souvent responsables de l’infection des ongles.  Ils prolifèrent facilement dans les endroits humides, chauds, sombres et alcalins. La chaussure est donc l’endroit idéal pour la propagation de ces champignons.

 

L’affection se propage le plus souvent par:

 

  • Un coupe ongle ou une lime à ongle infectées;
  • Des chaussures et des bas infectés par les champignons;
  • Des microtraumatismes répétés aux ongles.

 

Facteurs de risques

 

  • Âge avancé;
  • Diabète et déficit immunitaire;
  • Pied d’athlète;
  • Transpiration des pieds;
  • Diminution du système immunitaire ;
  • Microtraumatismes répétés ;
  • Pédicurie intempestive;
  • Utilisation d’instruments contaminés;
  • Hygiène des pieds inadéquate.

 

Aspect de l’onychomycose

 

Avec le temps, l’ongle mycosé devient de plus en plus inesthétique. La coloration de l’ongle peut varier du jaune pâle au jaune foncé et même jusqu’au brun foncé. La tablette unguéale (l’ongle)  s’épaissit avec le temps et devient de plus en plus friable. Parfois, l’ongle s’émiette et tombe complètement.

 

Conséquences

 

Malheureusement, en l’absence de traitement, la repousse de l’ongle sera contaminée de nouveau et les champignons risquent de contaminer les ongles des autres orteils. Les personnes atteintes d’une mycose unguéale ont plus de chance de développer une mycose cutanée (pied d’athlète). La sévérité de l’onychomycose peut amener de la douleur et une surinfection bactérienne. Elle peut être àl’origine de complications infectieuses graves, en particulier chez la personne diabétique ou immunosupprimée.

 

Infirmière en podologie

 

Les clients qui consultent une infirmière en podologie pour un problème d’ongles mycosés, le font le plus souvent par un simple souci esthétique. Leurs ongles deviennent décolorés, épais, friables et avec une grande quantité de débris sous-unguéaux. C’est débris dégagent une odeur nauséabonde assez forte. Les personnes ayant une infection fongique ont tendance à dissimuler le problème par du vernis à ongles ou par des ongles en gel; le problème est camouflé, mais non résolu. L’onychomycose ne guérit jamais seule. Vous devez traiter l’infection de façon à vous en débarrasser complètement.

 

L’infirmière en podologie reconnaît et évalue vos problèmes unguéaux. Elle vous renseigne sur les traitements disponibles et les mesures préventives pour éviter les récidives de mycose unguéale. Puis, elle effectue une réduction mécanique de la partie infectée de l’ongle, nettoie l’ongle des débris sous-unguéaux et péri-unguéaux. Elle peut également procéder à l’abrasion et au remodelage de la plaque de l’ongle infectée par la mycose. L’aspect de l’ongle et la pénétration des produits topiques sont grandement améliorés.

 

Traitement

 

L’approche thérapeutique varie principalement selon le stade de l’infection, l’âge de la personne, les antécédents médicaux, la médication et la compliance du client. Les traitements peuvent être classés en 2 grandes catégories : les antifongiques locaux et les antifongiques systémiques. De façon générale, le traitement doit être poursuivi jusqu’à la repousse complète de l’ongle. Il doit être associé à des soins podologiques réguliers afin de procéder au nettoyage des débris de l’ongle dans le but d’augmenter l’efficacité du traitement et de diminuer le risque de récidive.

 

 Conclusion

 

L’aspect inesthétique de la mycose unguéale peut avoir un impact négatif sur l’image corporelle de la personne atteinte. Elle refuse souvent des activités avec des amis, pour ne pas exposer ses ongles de pieds. Chez le client diabétique ou avec un déficit immunitaire, traiter l’onychomycose est particulièrement important en raison du risque accrus de complications bactériennes.

 

 

L’onychomycose ne guérit jamais seule. Consultez votre infirmière en podologie pour de judicieux conseils et un suivi adéquat pour la santé de vos pieds.